Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au bonheur de lire
  • Au bonheur de lire
  • : Blog de l'association Loi 1901 à but culturel "écume.doc" à Soulac-sur-mer (33780)
  • Contact

Fête du livre 2014

19 & 20 avril

Recherche


 

Archives

Prenez votre temps

/ / /

ASSOCIATION LOI 1901 ECUME.DOC

Soulac-sur-mer

4 février 2011

 

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE STATUTAIRE

 

 

 

Accueil des participants :

 

D’abord, merci à l’EHPAD Compostelle, à sa directrice Madame Joly-Bernier, au personnel et aux résidents de nous accueillir dans cette belle maison.

 

Je remercie aussi pour leur soutien, sans faille jusqu’ici, les collectivités territoriales et tous nos partenaires :

 

Mairie de Soulac-sur-mer et Services techniques municipaux, (représentant)

 

Conseil général de la Gironde, (représentant)

 

Conseil régional d’Aquitaine, (représentant)

 

Office de Tourisme de Soulac-sur-mer, (représentant)

 

La Ligue de l’enseignement, Fédération de la Gironde, (représentant)

 

Les commerçants, artisans et PME de la Pointe du Médoc,

 

Les correspondants de la presse locale (Sud Ouest et Journal du Médoc), le site web « Médoc Actif », la radio locale AQUI.FM qui tous annoncent et rendent compte de nos diverses manifestations. (représentants)

 

Je remercie enfin nos adhérents dans leur ensemble et en particulier ceux qui, bénévolement, travaillent toute l’année, entre autres tâches, pour la Fête du livre.

 

 

RAPPORT MORAL DU PRÉSIDENT

 

Nous voilà donc, déjà, à nouveau réunis, chers amis, pour apprécier, une huitième fois, une année de vie de notre association écume.doc ! Je vous épargnerai les larmes versées sur le temps qui passe inexorablement. J’ai eu le bonheur en 2006 de participer (c’était lors des escales de l’éducation organisées par la Ligue de l’enseignement) à une rencontre avec le Professeur Albert Jacquard qui nous a convaincus que le temps n’existe pas. Je ne me risquerai pas à tenter la démonstration, mais dans sa bouche c’était lumineux. Et surtout très réconfortant.

 

Cependant, qu’il existe ou pas, tout ce temps passé nous a quand même permis de faire des choses dont Nicole Nadau, notre - blonde et néanmoins efficace - secrétaire vous donnera le détail. Claudine Labat notre - sérieuse - trésorière vous présentera le  compte rendu financier arrêté au 31 décembre 2010. Merci à Monsieur Jean-Pierre Blaess qui a examiné les comptes et témoigne de leur conformité.

 

 

Je me plais à rappeler que les règles de vie de notre association sont inscrites dans le respect des différences culturelles et ethniques, des convictions individuelles et dans l’indépendance à l’égard des partis politiques et des groupements confessionnels. On peut dire plus simplement dans un esprit de laïcité. C’est pourquoi depuis plusieurs exercices, nous sommes affiliés à La Ligue de l’enseignement, Fédération de la Gironde. Nous sommes donc bien partie prenante de ce grand mouvement d’éducation populaire depuis sa création par Jean Macé en 1866, et nous croyons bien être utiles au débat d’idées qui caractérise toute société démocratique. Ainsi nous invitons nos adhérents, et au-delà le public à voir, débattre, agir (par exemple au cinéma, dans les café-lectures, nos sorties, la Fête du livre). C’est cela, modestement « Faire société ». Le prouve notre partenariat avec les maisons de retraite, auquel nous attachons autant d’importance qu’à celui avec l’école de la République, sans oublier notre action en direction de nos adhérents et du public en général.

 

Plus que jamais, notre engagement fait œuvre utile dans notre société civile fragmentée, incertaine, où l’accélération de l’histoire n’a jamais été aussi vive, notamment en termes d’information et de communication. Nous devrons, dans nos diverses propositions d’activités inclure, d’une manière ou d’une autre, les mutations considérables générées par la prolifération des écrans, des réseaux sociaux, l’arrivée de « l’E-administration, qui nécessitent des compétences nouvelles pour la lecture et un sens critique accru de la part de tous, dans la sphère privée et publique. La puissance des média au service des pouvoirs politiques, économiques, culturels, ne peut que nous inquiéter si les citoyens que nous sommes perdent leur capacité d’exercer leur libre arbitre en toutes circonstances.

 

Nous croyons que la parole libre et assumée est une chance qui peut nous préserver des dérives dont nous sommes, hélas, les témoins, et pas seulement dans les pays qui font l’actualité.

 

Aujourd’hui, je l’ai dit l’an dernier, je le répète sans y changer quasiment une virgule, le monde associatif est en danger, beaucoup plus qu’il n’y paraît. La société de consommation, la place prépondérante accordée à l’argent, présentent les bénévoles comme de doux rêveurs d’un autre âge, des utopistes ridicules, voire de dangereux empêcheurs de consommer toujours plus et de commercer en rond. Rabelais nous avait pourtant prévenus : les moutons de Panurge…

 

En outre, des dispositions de plus en plus pernicieuses, surtout financières, prises par l’État tendent à affaiblir, ce n’est pas innocent, et dans de nombreux cas à désengager de nombreux bénévoles du monde associatif culturel et sportif. Et pourtant, selon Florence Aubenas dans une interview au journal Les idées en mouvement, « c’est à la vie associative d’être le lieu des contre-pouvoirs ».

 

C’est pourquoi, je vous encourage à la vigilance et je souhaite que vous confirmiez votre adhésion à ecume.doc : votre présence permettra à notre association d’exister encore, et d’agir, de résister, dirai-je, contre vents et marées. Nous avons déjà appris ensemble beaucoup de choses, surtout sur nous-mêmes. Je suis sûr que nous trouverons, que vous trouverez encore des idées ; je suis sûr que nous explorerons de nouveaux espaces ; je suis sûr que nous saurons découvrir quelques plages de bonheur. Gardez surtout et toujours l’esprit en éveil : lisez, allez au cinéma, sortez du quotidien, rencontrez-vous, indignez-vous au besoin !

 

Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2011… avec aussi écume.doc

 

 

Je vous remercie de votre attention.

 

 

 

Robert Lagadeuc

 

 

 

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by