Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au bonheur de lire
  • Au bonheur de lire
  • : Blog de l'association Loi 1901 à but culturel "écume.doc" à Soulac-sur-mer (33780)
  • Contact

Fête du livre 2014

19 & 20 avril

Recherche


 

Archives

Prenez votre temps

18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 20:01

Nous ouvrons aujourd'hui une nouvelle rubrique consacrée à l'actualité du livre : parutions qui nous semblent importantes, dédicaces d'auteurs, coups de coeur... N'hésitez pas à nous envoyer vos propres commentaires à propos de vos lectures. Utiliser le lien "écrire un commentaire" en dessous de chaque article publié. Ou joindre un fichier " .doc" ou " .rtf" à un courriel adressé à l'association (ecume.doc@orange.fr). Essayez de vous obliger à ne pas dépasser une quinzaine de lignes maximum. Merci de votre intérêt pour nos activités.


Dans la première page publiée vous trouverez le programme des dédicaces d'auteurs que nous a communiqué La Librairie de Corinne.

P1010015

Partager cet article

Repost 0
Published by bonheurdelire - dans café-lecture
commenter cet article

commentaires

justome 29/07/2010 11:10


Un excellent livre pour l'été : Marcher, une philosophie, de Frédéric Gros, aux Carnets Nord (2009). Cet ouvrage de 300 pages, en format de poche, peut vous accompagner en promenade comme sur votre
table de chevet. La lecture linéaire ne s'impose pas, on peut y flâner comme dans un jardin à l'anglaise, sans respecter l'ordre des chapitres. J'aime particulièrement le chapitre sur Rimbaud,
intitulé "la rage de fuir", même s'il prend parti sans rendre totalement justice à la volonté du poète, non pas de fuir justement, mais d'aller de l'avant, déchiffrer l'inconnu, avec l'enthousiasme
qu'on perçoit dans sa formule : " départ dans l'affection et le bruit neuf" !
Au-delà de Nietzsche, Rousseau, Thoreau, Nerval ou Kant, vous lirez aussi le chapitre sur Gandhi, particulièrement inspiré. Mais il y a aussi des chapitres d'ordre plus familier, plus quotidien,
dont le charme tient à la sensibilité du vécu, sans empêcher, bien au contraire, la profondeur de la méditation, parce qu'elle s'enracine dans l'expérience que chacun a faite : tout simplement, la
marche.